Aller accueil



heiting soucasse1 Duo Heiting Soucasse (Cathy Heiting et Jonathan Soucasse)

« Jazz, mais pas que »

Depuis 2009, le duo HEITING SOUCASSE tourne dans toute la france avec ses spectacles lyrico-déjantés « Bizet était une femme » (sélection chaînon manquant 2009) et « Opéra Molotov » à voir ou revoir au Toursky le 6 mars

Le mot du P’tit’m à propos du Duo Heiting – Soucasse :


Détourner les codes déjà admis, transposer les choses de façon ludique, pour s’en amuser mais ainsi mieux les connaître, c’est un talent précieux. Grâce à Cathy Heiting et Jonathan Soucasse, nous découvrons, ou redécouvrons, des œuvres majeures, ils transmettent de façon irrésistible leur amour pour la musique et leur connaissance des différents courants musicaux. Des invités incontournables pour le P’tit’m.

Pitch du 9 février :

Découvrez de façon ludique et interactive un cocktail musical improbable et unique composé de jazz, soul, opéra, pop, funk, grâce au Duo Heiting-Soucasse. Une diva déjantée à la voix puissante et solaire et un pianiste virtuose imprévisible, deux artistes hors norme à portée de main, mais oui, à moins d’un mètre cinquante en fait, allez… Un mètre vingt ! « La totale énergie », couplée au concept du gros câlin en Mi bémol, en passant par un tango effréné et des chœurs interactifs… A la portée de tous !

Bio du duo Heiting – Soucasse :

C’est le 25 septembre 2005 que Cathy Heiting et Jonathan Soucasse font leur première performance à la fête du plateau, à Marseille dans le cadre de leur travail avec la Compagnie de rue La Rumeur. Et là Chprooink ! Forts de leur complémentarité artistique jazz/classique explosive et de leur aptitude à l’improvisation ainsi qu’à toute forme de délire, ils se retrouveront de nombreuses fois afin de participer aux créations de cette dernière, dont le « piano flottant ». La machine est alors lancée….

En 2007, Cathy, chanteuse aux multiples talents vocaux, auteur/arrangeur a l’idée de monter un récital hors norme avec son répertoire de « mezzo sopran » qui bifurquerait vers d’autres musiques comme le jazz avec une présentation absurde des compositeurs. La rencontre avec Jonathan, pianiste jazz et arrangeur talentueux versé dans l’éclectisme depuis toujours scelle le pacte d’un travail original de longue durée avec deux récitals lyrico déjantés qu’ils créent ensemble, mis en scène par André Lévêque, suivis au son par Julien Sayegh, avec tout d’abord « Bizet était une femme » (sélection Région en Scène 2008 et Chainon Manquant FNTAV 2009, au Toursky en 2011 ) que l’on pourra voir au théâtre de la Reine Blanche à Paris en Mai 2013.

Devenus autonome fin 2009 (Synergie Prod.), c’est « Opéra Molotov » (2010) qui verra le jour. On pourra le voir cette année au Toursky en Mars. Puis viendra la création d’une performance adaptée à la rue, « Pocket Opéra »(2011) (Musiques dans la rue à Aix en Provence, Festival rues en Musique d’Arles) ainsi qu’un programme « Jazz mais pas que » en 2012 (Jazz sur la ville 2012, Jazz à Calvi en juin 2013).

En parallèle au développement du duo ils ont également monté le trio SUDDEN avec Bouba à la contrebasse, trio qui est devenu quartet jazz/groove (SUDDEN) avec Sam Bobin à la batterie depuis 2010. Ils entrent en création ultra bientôt (février 2013) afin de mettre au point leurs dernières facéties…

A suivre

- Date au Toursky le 6 mars, en ouverture du Festi’Femmes
- Sortie prochaine de l’album solo de Cathy Heiting et date probable au Café Julien

 

 


Categories: artiste-archive

Laisser un commentaire